• Les pineaux d'Arnaud

La dégustation du cognac

Mis à jour : 19 janv. 2019

La première règle : prendre son temps !




AU NEZ ET À L'ŒIL...

L'apparence du Cognac donne une première indication sur sa viscosité et sa limpidité. Dès qu'on approche le verre du nez, les parfums les plus volatils s'échappent : c'est le montant. Après un mouvement délicat de rotation du verre, c'est l'essentiel du parfum du Cognac qui apparaît.

On y retrouve des odeurs florales ou fruitées telles que : tilleul séché, fleur de vigne, sarment sec, raisin pressé, violette, vanille, ... c'est le second nez.


LE PALAIS DES MERVEILLES

C'est au contact de la langue et du palais que le Cognac révèle son identité. Ses arômes savants, qui participent à l'apparition du bouquet se combinent avec sa saveur pour donner le goût par la voie rétro nasale et gustative. Le consommateur perçoit dès ce moment tout ce qui fait la personnalité du produit : rondeur, moelleux, onctuosité, finesse, légèreté, fierté, rancio, harmonie... autant de sensations qui permettent de reconnaître et d'apprécier son Cognac préféré.


Voici un jeu que vous pouvez faire avec vos amis:

Réunissez vous avec un verre de cognac,

Sentez le... gouttez le.... et en regardant la roue des arômes du cognac, retrouvez les saveurs plus facilement.

Bien souvent il est difficile de mettre un mot sur un goût et fait appel à une mémoire bien souvent cachée.



36 vues2 commentaires