• Les pineaux d'Arnaud

L'histoire du Pineau des Charentes

Si l’origine précise du Pineau des Charentes reste quelque peu incertaine, il est dit, selon la légende qu’il serait le fruit du hasard. Un vigneron aurait ainsi versé par mégarde des moûts de raisin dans une barrique contenant de l’eau-de-vie de Cognac. Ce n’est que bien des années plus tard qu’il découvrit ce vin limpide et ensoleillé. Le Pineau des Charentes était né.


En 1945, le Pineau des Charentes devient le premier vin de liqueur d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) français. L’aire d’appellation s’étend sur le vignoble du Cognac et couvre essentiellement la Charente-Maritime et la Charente, ainsi que quelques communes de Dordogne et des Deux-Sèvres.


Entre terre et océan, le terroir du Pineau des Charentes bénéficie d’une situation géographique unique, riche de contrastes, avec des hivers doux à forte pluviométrie et des étés ensoleillés conférant au raisin sa parfaite maturation.


Vin de liqueur, le Pineau des Charentes est élaboré par mutage de moûts de raisin et d’eau de vie de Cognac, distillée l’année précédente au moins.


Pour recevoir l’AOC, moûts de raisin et eau de vie de Cognac doivent provenir obligatoirement de la même exploitation viticole.